Petite journée de déprime pour moi,

J' ai bel et bien choppé la crève. ...

Alors pendant que les autres partent en excursion sous la pluie, direction port louis la capitale, je vous fais un petit topo sur le jardin de pamplemousses. 

Attention "pamplemousses" c' est le nom de la ville, je n'en ai pas vu un seul dans le jardin.

Nous mettons environ 45 min pour nous y rendre, mais la route est agréable et nous voyons se dérouler le travail dans les champs. à  perte de vue ce ne sont que champs de canne à sucre, le travail s'effectue soit manuellement soit avec de gros tracteurs.

20180718_084515

 

Dès  notre arrivée , un guide nous aborde pour la visite, une autre famille se joint à nous. C' est utile pour comprendre les variétés d'arbres et leurs particularités;  nous en sommes contents malgré le nombre de blagues mysogines et anti belle-mère dont il semblait avoir un répertoire inépuisable. ...

Nous commençons par découvrir des palmiers dont les noms latins sont trop difficiles à retenir :

Le palmier oreilles d'éléphants 

20180718_091853

 

Le palmier patte d'éléphant

20180718_092533

Le palmier bouteille,  sans doute le préféré de kika. ...

20180718_120952

 

Nous découvrons aussi le canellier,  le camphrier, l'arbre à saucisse à cause des calebasses non comestibles qu'il produit

20180718_095106

 

"L'arbre qui saigne" ou mystilica de Madagascar dont la sève soigne les maladies de peau.....la sève sort rouge et en séchant donne cette couleur noire au tronc.

 

20180718_095356

20180718_095249

 

Sur cette photo, en fond, on aperçoit deux spécimen, à des étapes différentes de croissance, d'un palmier dont la particularité est de ne vivre que 50 à 60 ans .  Ce sont ceux dont les troncs semblent tressés. 

Ce palmier n' a qu' une floraison qui produit des milliers de fleurs et dure environ 9 mois, mais elle épuise totalement l' arbre qui en meurt. 

En premier plan vous voyez le tronc d'un arbre de la famille des lilas. Dans le trou de son écorce  est tombée la graine d' un arbre qui s'y est développé. C'est son feuillage qu'on apercoit.  Il s'agit d' une symbiose .

Le parc est aussi connu pour ses nénuphars géants , Victoria Amazonica,  découverts par un botaniste allemand en 1801, ils proviennent....

20180718_100940.... comme leur nom l' indique du fleuve amazone au Brésil. La fleur du nénuphar éclot la nuit et  est d'abord blanche puis se colore en violet dans la journée;  le lendemain elle sombre, et se transforme en baie spongieuse pleine de graines, au fond de l'eau. 

Le nénuphar  géant à la particularité de se protéger des poissons grâce à de grandes épines. Sa feuille peut atteindre en été 180cm et porter des poids de 2 à 3 kilos.

20180718_101100

 Nous nous émerveillons ensuite devant les lotus, dont les feuilles sont totalement imperméables. Les scientifiques essaient de mettre au point une peinture qui aurait les mêmes propriétés. (Cf un article de rv)

 

 

20180718_101831

 

 

 

 

 

 

La visite se termine par la découverte de la rose du Venezuela.  Elle est énorme 

 

20180718_102340

 

Et des palmiers bambous qui poussent de 30 cm par jour

20180718_102832

Seuls nous allons caresser les tortues, faire le tour d'un baobab 

 

20180718_105039

20180718_113032

Flâner parmi les racines de ficus

 

 

20180718_110631

Admirer les fleurs en forme d'araignées et les baies rouges du  sterculia coccinea , qui, selon la croyance populaire, ont le pouvoir d'attirer l'argent si tu les places dans ton porte monnaie 

 

 

20180718_111746

 

 

20180718_113514

 

20180718_114124

 

20180718_114545

20180718_114558

 

 

20180718_115739

20180718_102702

 

Il paraît qu' on peut admirer pas mal d'oiseaux vers 17h ( le soleil se couche vers 18h 30), mais nous devons reprendre la route car la réunion est à 17h45 et surprise : Estelle a sa première participation de remplacement et tout en créole s'il vous plaît 

 

20180718_162351

 

On est très fier d'elle.  

C'était une bonne journée. 

Ps: pendant qu'on se baladait,  Estelle à reçu le sms d'un couple de la congrégation nous disant qu'il avait préparé un repas à notre intention et qu'il comptait nous le remettre à la réunion.  Comme les Koeppel sont invités après la réunion  ,  nous convenons de nous voir le lendemain pour partager le repas tous ensemble. Encore un bel exemple de l' hospitalité mauricienne!